• 24 août 2021

Comment créer un site de niche

Ces derniers temps, on assiste à un boom du nombre de blogueurs présents sur la toile francophone, attiré par les promesses de changer de vie – ah, le mythe du nomade digital qui gagne de quoi habiter une villa au soleil sans en glander une à la vie dure – en gagnant de l’argent avec leur blog.

Blogging : On peut gagner de l’argent mais ce n’est pas facile

S’il est bien évidemment possible de gagner de l’argent avec son blog et de vivre sa vie avec, cela ne se fait évidemment pas en claquant des doigts. Le blogging est une activité très prenante. Outre la rédaction d’articles, il faut les promouvoir, les référencer, répondre aux commentaires, faire votre com, gérer des annonceurs… Bref, c’est sympa si vous avez beaucoup de temps (étudiant, chômeurs, personne à temps plein) mais le blogging est sans doute plus difficile si vous avez un travail prenant à côté.

Une solution : le site de niche

Si vous êtes trop occupé pour avoir 3 ou 4 heures par jour (tous les jours) au minimum a consacrer à votre blog (pour apprendre, le lancer, le promouvoir…), une solution peut être de créer un site de niche.

Un site de niche, c’est quoi ?

Un site de niche est un site dont la vocation est de donner une information à l’Internaute sur une thématique bien précise, et rien de plus.

Idéalement, le mieux est de créer un site de « niche » sur un thème atemporel, de manière à ce qu’une fois votre site créé, le besoin de réactualisation soit très faible.

En gros, contrairement à un blog qu’il faut améliorer au quotidien, un site de niche représente un temps de travail important au début, mais très faible par la suite, le travail se limitant à un peu de référencement, de réactualisation des données et de la gestion commerciale du site.

Choisir une thématique atemporelle

Par exemple, faire un site de niche sur la ligue 1 de football obligerait à toujours retravailler son site. Dans ce cas, mieux vaut faire un blog pour gérer une communauté autour de l’actualité. En revanche, si vous créer un site de niche sur « Apprendre à tricoter », « les trésors de la Hongrie » ou encore « Apprendre à jouer de la guitare en 3 mois », une fois que votre site a été construit, vous n’aurez plus rien à faire, vu que votre information est vraie de tout temps.

Une thématique banquable

Enfin, préférez créer des sites sur des niches qui ont un potentiel commercial. Une niche sur la thématique du voyage, de la finance, des nouvelles technologies ou encore la santé sera sans doute plus rentable que de parler d’insectes sur votre blog.

Comment gagner de l’argent avec un site de niche ?

Pour gagner de l’argent avec votre site, pas besoin de faire payer vos visiteurs (aucun n’accepterait de toute façon), il existe d’autres moyens de rentabiliser votre site. Il existe autant de moyens de gagner de l’argent qu’il n’existe de sites de niches. Tout dépend de votre thématique. Mais voyons quelques idées de monétisation.

1. Google Adsense

Solution la plus connue, Google Adsense permet de gagner un peu d’argent avec votre site web. Mais pour gagner des sommes significatives (dizaines ou centaines d’euros par mois), il vous faudra une énorme audience et une audience ciblée (pour obtenir un bon taux de clic et gain par clic) sinon laissez tomber.

2. Article sponsorisé

Le site de niche n’est pas l’idéal pour les articles sponsorisés dans la mesure où contrairement à un blog, les gens ne vont pas sur votre site pour vous suivre ou car ils aiment votre plume mais car ils vous trouvent depuis un mot clé tapé sur Google et vous découvrent un peu par hasard.

Ceci dit, sur les gros sites de niche, vous pouvez toujours rédiger des articles sponsorisés pour des entreprises ou des agences de communication. Avec une page de contact pratique d’accès et un site crédible, pourquoi pas.

3. Liens sponsorisés

Des régies telles que Linklift ou encore Teliad cherchent des blogueurs ou des webmasters qui placeront des liens vers des sites d’entreprises contre une rémunération au mois. Une alternative à la publicité classique dans la mesure où cette solution n’est pas intrusive, au contraire des bannières publicitaires.

4. Affiliation

Si votre blog parle de guitare, vous pouvez vendre des guitares ou des partitions de commerçants qui vous rémunéreront un pourcentage de chaque vente que vos visiteurs réaliseront depuis votre site.

Cela peut être intéressant, à condition d’avoir un produit en rapport immédiat avec votre site, à forte valeur et/ou à fort taux de reversion. Dit autrement, toucher 5% d’une vente de voyage à 1500€ est intéressant. Toucher 50% d’un produit vendu 30€ est sympa. Toucher 5% d’un produit vendu 10€, c’est pas terrible.

5. Produits

Rien ne vous empêche d’écrire un produit (livre électronique..) que vous pourrez vendre depuis votre site, mais aussi depuis Amazon, ou encore le vendre en affiliation chez d’autres webmaster.

6. autres sources de revenus

De nombreuses autres sources de revenus sont possibles. Citons notamment : les bannières publicitaires, les vidéos sponsorisées ou encore les comparateurs. De nombreux sites de voyage diffusent des outils de recherche d’hôtel et de vol. A chaque clic (ou double-clic), le webmaster gagne quelques dizaines de centimes…

7. Revenus indirects

Vous pouvez utiliser la réputation tirée par votre site pour générer des revenus indirects. Par exemple, être consultant en freelance pour les clients qui vous contactent depuis votre site. Vendre vos compétences à une autre société dans votre domaine. Ou encore vous servir de votre site comme une carte de visite.

Pour conclure

Créer un site de niche est une réelle alternative aux blogs. Certes, les sites de niches ont un potentiel de revenu bien moindre qu’un blog car l’aspect communautaire y est beaucoup moins prononcé, limitant le potentiel en article sponsorisé et les ventes directes depuis votre blog.

Ceci étant, le travail à fournir (en dehors de la création du site) est très faible sur un site de niche, surtout si vous visez la longue traîne. Et, en diversifiant intelligemment vos revenus (les petits ruisseaux font les grandes rivières), toucher des revenus intéressants.

Exemple :

Sur votre site de niche, vous générez 20€ par mois avec Google Adsense. Vous avez 6 liens sponsorisés à 10€ par mois sur votre blog. Par ailleurs, vous générez en moyenne 25€ d’affiliation par mois. Enfin, vous générez 10€ par mois avec un comparateur de prix et 35€ par mois avec des devis.

Cela peut sembler compliqué mais une fois que vous avez trouvé votre bon mix de revenus, vous pouvez tout mettre en pilote automatique et générer dans cet exemple 150 euros de revenus passifs tous les mois. Sympa non ?

Digiqole ad

Dans le même sujet

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :